La Russie se prépare à l’ouverture commerciale du passage de l’Arctique

Passage de l’Arctique vu du CanadaMOURMANSK, le 20 décembre2007, l’agence de presse Novosti rapporte que l’armateur russe Les Messageries de Mourmansk a signé un contrat avec des chantiers navals chinois pour la construction de 12 vraquiers brise-glaces, jaugeant chacun environ 30 000 tonnes de déplacement. Il appert selon cette nouvelle que les armateurs russes envisagent sérieusement d’emprunter le futur passage de l’arctique pour y établir une route commerciale.

 

Pendant ce temps, les partis politiques canadiens discutent sur une solution possible. Il semble évident que le Canada perd la bataille sur la juridiction de l’Arctique. Le Canada ne possède par les ressources pour occuper cet immense espace. Les entreprises russes sont déjà en action pour ouvrir et emprunter cette future route. Le drapeau russe flotte déjà dans les eaux du pôle nordique. Les américains ne reconnaissent toujours pas la juridiction canadienne sur plusieurs territoires de l’Arctique.

 

En fait, Russes et Américains sont déjà en marche pour occuper le territoire et exploiter les richesse naturelles. Le Canada ne pourra que regarder passer les bateaux et effectuer des pressions politiques à l’ONU. À moyen terme, il se pourrait bien que les Américains et les Russes prennent en charge ce nouveau continent.

Les cartes

La carte ci-haut montre la vision canadienne du Nord. La carte-ci bas montre la place réelle de l’Arctique entre la Russie, le Danemark (Groandland) et le Canada

Carte Arctique, Canada Russie

Vous aimez cet article, recevez le fil RSS de Konexinfo