Le poids des jeux olympiques sur la géopolitique

Le poids des Olympiques sur la géopolitique mondiale

De 2008 à 2010

Cet article a été initié lors des jeux olympiques de 2008.  Il rapporte comment la Russie a utilisé la période des jeux de Athènes pour déstabiliser la Georgie pendant que les médias  focussaient sur les exploits  sportifs des Olympiques.

L'OTAN profite du blocus médiatique des Jeux olympiques pour lancer une vaste offensive contre un bastion taliban

En 2010, le jour même de l’ouverture des jeux olympiques,  l’OTAN annonce sa plus importante  offensive contre le bastion Taliban de la province de Helmand . Ainsi, les pertes de vie des soldat vont accaparer moins l’attention du public.

Est-ce-que les JO ont une influence sur la planification stratégique des États et des Médias ? Certes que OUI

Article de 2008

Alors que les jeux Olympiques ouvrent les compétitions athlétiques, la Russie se lance en guerre contre la Géorgie pour freiner l’avancée politique des États-Unis dans la région. Quelques autres états vont peut-être profiter de  l’ondée médiatique olympique pour résoudre des problèmes médiatiquement délicats.

209 mexicains tués à la frontière de l’Arizona en 2009 : Le Mexique est profondément inquiet.

209 Mexicains tués à la frontière de l’Arizona en 2009, la naissance du totalitarisme aux États-Unis

Par Konex

Voici un fait troublant sur la réalité d’aujourd’hui aux Amériques

Le ministre des Affaires étrangères du Mexique a exprimé sa profonde

Plan du mur entre les États-Unis et le Mexique et lkes points de passage.

inquiétude après la mort d’un citoyen mexicain lundi le 4 janvier 2010, le long de la frontière de l’état américain de l’Arizona.

Lors d’une conférence de presse, le 6 janvier, la police du comté de Cochise en Arizona, a affirmé que la patrouille frontalière suivait les traces d’un groupe de trois Mexicains avec des chiens lorsque est survenu l’incident. Les agents de la patrouille ont trouvé un homme de 28 ans caché dans un arbre. L’incident tragique a eu lieu au moment où l’homme tentait de prendre la fuite.

Voici la nouvelle réalité au sud des États-Unis

La police a aussi annoncé qu’au total 209 migrants  ont trouvé la mort ( ils ont probablement été abattus par la police des frontières ou leurs aidants ) en tentant de traverser la frontière avec l’Arizona en 2009. De plus, la police a arrêté 241 000 clandestins qui tentaient d’échapper aux mesures de contrôle du gouvernement des États-Unis.

Cette situation à la frontière entre le Mexique et les États-Unis soulève des questions

Les États-Unis construisent présentement un mur, une barrière hermétique, pour limiter l’immigration en provenance du Mexique. Les 209 morts en 2009 démontrent la violence et le peu de respect pour la vie de la part des agents frontaliers des États-Unis. Cela confirme la présence d’un système d’endoctrinement efficace des citoyens pour les amener à appliquer la loi sans aucun  jugement par rapport à la dignité humaine.  Est-ce que la population des États-Unis est soumise à un conditionnement ?

Le mur entre le Mexique et les États-Unis

Le mur entre les États-Unis et le Mexique

Quelle guerre justifie la mort de 209 personnes qui veulent voyager sans passer par les contrôles.

Cette situation ressemble à celle du mur de Berlin. Il y a un pouvoir autoritaire, policier et militaire qui contrôle les États-Unis. Les divers agents policiers du gouvernements américain tuent sans impunité simplement parce que des individus  désobéissent à leurs ordres. C’est la peine de mort en direct qui vous attend aux États-Unis lorsqu’un agent du gouvernement vous interpelle. Ce qui crée un climat de peur.

C’est le totalitarisme qui s’installe aux États-Unis et le Canada suit tranquillement.  Les États-Unis s’enferment dans un monde de sécurité, de peur et d’intolérance et où il n’y a plus de respect pour la vie humaine.  Cela ressemble fort bien à une dérive collective semblable à celle des Nazis il y a soixante ans.

Les États-Unis sont-ils entrain de se construire une prison ?

Les mutations économiques qui s’opèrent actuellement ne feront qu’amplifier et accélérer la dérive des États-Unis. Ce mur de protection contre les changements qui s’opèrent dans le monde deviendra-t-il une prison pour le peuple américain. Toutes les dérives sont possibles.

Konex

Vivre libre ou mourir, telle est la devise.... libre jusqu'à où ?